Rockefeller a prêté serment en tant que vice-président

Rockefeller a prêté serment en tant que vice-président


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

En décembre, Rockefeller, ancien gouverneur de New York, a été nommé par Gerald Ford après avoir lui-même quitté son poste pour devenir président des États-Unis à la suite de la démission de Richard Nixon.


ROCKEFELLER EST MORT À 70 VICE-PRÉSIDENT SOUS FORD ET GOUVERNEUR DEPUIS 15 ANS

L'ancien vice-président Nelson A. Rockefeller est décédé hier soir des suites d'une crise cardiaque dans son bureau du complexe du Rockefeller Center dans le centre de Manhattan, a annoncé un porte-parole de la famille tôt dans la journée.

Le quadruple gouverneur de New York, âgé de 70 ans, a été frappé à 22h15. et est apparemment décédé sur le coup alors qu'il était assis à son bureau dans son bureau au 56e étage du 30 Rockefeller Plaza. Il avait travaillé tard au bureau sur un livre sur l'art moderne, l'un de ses sujets de prédilection depuis qu'il avait quitté la vie publique en 1976.

Un assistant de sécurité personnel avec lui au moment de l'arrêt cardiaque a tenté en vain de le réanimer, selon Hugh Morrow, un porte-parole de longue date de la famille Rockefeller.

Les ambulanciers paramédicaux convoqués de l'hôpital St. Clare se sont précipités au bureau peu après 23 heures. et a également tenté sans succès de réanimer M. Rocker abatteur. L'ancien vice-président a ensuite été transporté d'urgence à l'hôpital Lenox Hill au 100 East 77th Street, près de Lexington Avenue, arrivant à 23h45.

Après que d'autres efforts pour le réanimer aux urgences de l'hôpital aient échoué, il a été déclaré mort par le Dr Ernest Esakof, un médecin de famille Rockefeller.

M. Morrow a déclaré que M. Rockefeller, qui n'avait eu aucun antécédent de maladie grave au cours de sa longue carrière dans la vie publique, avait passé la majeure partie de la journée à son bureau à écrire son livre. Tard dans l'après-midi, M. Rockefeller s'est rendu à la Buckley School, 113 East 73d Street, où deux de ses fils, Nelson Jr., 15 ans, et Mark, 12 ans, sont étudiants, pour présenter l'ancien secrétaire d'État Henry A. Kissinger. lors d'une allocution.

Après le rendez-vous scolaire, M. Rockefeller, sa femme Happy et ses deux fils sont retournés dans l'appartement en duplex de la famille au 812 Fifth Avenue, près de la 62d Street, pour un dîner tranquille, a déclaré M. Morrow.

Après le dîner, vers 21 heures, M. Rockefeller est retourné à son bureau pour reprendre le travail sur son livre et a été frappé un peu plus d'une heure plus tard. Les médecins ont déclaré que tout indiquait que M. Rockefeller était décédé sur le coup.

Un porte-parole a déclaré que le corps de M. Rockefeller serait emmené dans un salon funéraire à Tarrytown, à plusieurs kilomètres du domaine familial Rockefeller à Pocantico Hills, N.Y.

Mme Rockefeller est arrivée à l'hôpital Lenox Hill à 00h25. dans une Mercedes Benz rouge. M. Rockefeller&# x27s frère, Laurence, et sa femme sont également allés à l'hôpital, et l'ancien vice-président&# x27s eld-

Une nécrologie complète de M. Rockefeller paraîtra dans le Times Sunday.

Son fils, Rodman, président de l'International Basic Economy Corporation, y est arrivé peu avant 2 heures du matin.

M. Morrow, l'air calme mais las et parlant d'un ton lent et solennel, a annoncé la mort de M. Rockefeller peu après 1 heure du matin. aux journalistes rassemblés dans l'allée de la salle d'urgence de l'hôpital. Un peu plus tard, après que les journalistes se soient précipités vers les téléphones avec les nouvelles, M. Morrow a souri en disant à un journaliste :

«Il passait un moment merveilleux avec toute l'entreprise artistique. Il 'avait une balle', comme il l'a dit.

Le porte-parole de la famille a déclaré que Mme Rockefeller était « chagrinée mais ourse. très bien en effet. La porte-parole a déclaré qu'elle avait l'intention d'informer ses fils de la

décès. Alors que des membres de la famille arrivaient, un représentant de la Maison Blanche a appelé pour confirmer le décès. Le président Carter a été informé peu de temps après.

La plupart des membres de la famille ont quitté l'hôpital peu après 2 heures du matin. Juste avant de le faire, Mme Rockefeller a été embrassée par l'ancien procureur général de l'État, Louis J. Lefkowitz, qui a déclaré qu'il s'était précipité à l'hôpital depuis son appartement de Manhattan après avoir entendu la nouvelle de la mort de M. Rockefeller à la radio.

Le porte-parole a déclaré que la famille se réunirait dans l'appartement de Laurence Rockefeller, 934 Fifth Avenue. à 9h30 aujourd'hui pour discuter des arrangements funéraires. ft. Morrow a déclaré qu'un avocat de la famille, Donal Brien, s'occuperait des arrangements.

Nelson Aldrich Rockefeller. qui a tenté à trois reprises d'obtenir la présidence, s'est retiré de la politique en 1973 après 15 ans en tant que gouverneur de New York, et a déclaré à l'époque qu'il n'occuperait plus jamais de fonctions publiques.

Mais après que Gerald R. Ford a succédé à la présidence avec la démission de Richare M. Nixon, M. Rockefeller a été persuadé de devenir un vice-président nommé et a prêté serment le 19 décembre 1974. Il a servi les deux ans sous M. Ford , qui a terminé le mandat de M. Nixon.

Après avoir quitté la vie publique lorsque les républicains ont perdu la Maison Blanche en 1976, M. Rockefeller a concentré ses énergies sur sa collection d'art considérable et la rédaction de ses volumes sur l'art L'année dernière, en fanfare, il a ouvert un magasin de détail sur la 57e rue entre Fifth et Madison Avenues pour vendre des reproductions d'œuvres d'art qu'il possède.

Peu de temps avant Noël, il a publié un catalogue des offres du magasin, dont la plupart étaient à la fois chères et de haute qualité. Au début, le magasin n'avait pas été considéré par M. Rockefeller comme une entreprise permanente, mais son succès lui avait plu.

Il devait prendre la parole aujourd'hui à la cinquième conférence mondiale du marché des antiquités, et un porte-parole a déclaré qu'il avait l'intention d'annoncer que son magasin d'art au détail deviendrait une opération permanente. Dans une déclaration préparée, il a déclaré: "Nous sommes tellement encouragés par la réponse du public à la collection et à notre magasin temporaire sur la 57e rue que nous avons pris un bail de cinq ans."

Après avoir quitté la politique, M. Rockefeller est délibérément resté hors des projecteurs, mais il a fait une incursion – un retour à Albany en mai dernier pour la réinauguration du centre commercial de 1,5 milliard de dollars sous le nom de « Nelson Rockefeller Empire State Plaza ». M. Rockefeller avait été l'inspiration et le moteur de la construction du centre commercial.

Hier soir, le gouverneur Carey a ordonné que les drapeaux sur tous les bâtiments de l'État soient hissés à la moitié du personnel en mémoire de M. Rockefeller. "Avec le décès de Nelson Rockefeller, nous avons perdu notre grand gouverneur et notre vice-président bien-aimé", a-t-il déclaré. «Nous pleurons le départ d'un homme de sagesse et de courage, d'énergie et de vision qui a tant contribué non seulement à l'État, mais à la nation et au monde.

« Heureux Rockefeller et membres de la famille, nous partageons votre sentiment de perte avec une profonde gratitude parce que vous avez partagé avec nous toute la vie de Nelson Rockefeller. »

L'ancien président Gerald R. Ford était au Moyen-Orient et n'était pas immédiatement disponible pour commenter. Un assistant de l'ancien président Richard M. Nixon, Ken Khachigian, a déclaré que M. Nixon s'était endormi avant que la mort de Rockefeller ne soit signalée et qu'il ne devait pas commenter avant le matin.

Ronald Reagan, ancien gouverneur de Californie et candidat à la présidentielle, réveillé chez lui dans une banlieue de Los Angeles, a déclaré : « Je le connais depuis des années et nous avons eu de nombreuses relations en tant que gouverneurs. Il était un fonctionnaire de longue date. Nous avions nos différends politiques, mais nous avions une relation cordiale. »

Perry 13. Duryea, ancien président de l'Assemblée de l'État, a qualifié M. Rockefeller de « grand leader ».

« Il a apporté une énorme contribution à l'État de New York et à la nation. Il manquera à tous », a déclaré M. Duryea.

Un porte-parole du sénateur Jacob J. Javits a déclaré que le sénateur était "profondément attristé par la mort soudaine d'un ami proche et allié politique de longue date".

M. Lefkowitz, l'ancien procureur général de l'État, a déclaré : « Son décès prématuré est une profonde perte personnelle pour moi. Je l'admirais et le respectais beaucoup. C'était un être humain chaleureux et un fonctionnaire exceptionnel.

Il était une institution, l'éternel Gouverneur. Au moment où il a quitté ses fonctions le 18 décembre 1973, toute une génération de New-Yorkais avait atteint l'âge de voter et est entré dans l'âge adulte à peine capable de se souvenir d'une époque où Nelson Rockefeller n'était pas le directeur général de l'État. Seul le premier gouverneur de New York, George Clinton, a occupé le poste plus longtemps – 21 ans.

À partir de sa défaite bouleversante du président démocrate sortant, W. Averell Harriman, en 1958, M. Rockefeller a laissé sa marque de manière indélébile dans la vie économique, politique et culturelle de New York.

Son influence ne se mesurait pas en incréments mais en sauts quantiques : sous sa direction, le système universitaire d'État est passé de 38 000 étudiants ou. 28 campus à 246 000 étudiants sur 71 campus, le nombre d'employés de l'État a presque doublé, passant de 102 000 à 183 000, le budget de l'État a plus que quadruplé, de 2 à 8,85 milliards de dollars et le prélèvement fiscal est passé de 94 à 460 dollars pour chaque homme, femme et enfant dans l'état.

Le 11 décembre 1973, un peu plus d'un an avant l'expiration de son quatrième mandat, M. Rockefeller a annoncé qu'il démissionnait afin de se consacrer à deux organisations qu'il dirigeait. la Commission nationale sur les choix critiques pour les Américains et la Commission sur la qualité de l'eau. Heand a confié le poste de gouverneur à Malcolm Wilson, qui avait été son lieutenant-gouverneur pendant 15 ans.

Les membres des deux partis ont eu du mal à imaginer la vie dans la capitale de l'État sans lui. Au cours des années. Le sourire magnétique de M. Rix:kefeller et son salut éternel de "Bonjour, mec!" était devenu la matière des caricatures politiques. et parodie facile, mais il n'y avait aucun doute sur la force de sa personnalité.

Ceux qu'il n'a pas réussi à enchanter soutenaient que le Rockefeller public, avec l'aisance chaleureuse et grossière qu'il projetait, n'était qu'une façade soigneusement construite pour masquer une nature rusée, ambitieuse et profondément politique.

Ses critiques ont été les plus virulentes après avoir refusé de se rendre sur les lieux d'une émeute à la prison d'État de l'Attique en septembre 1971, au cours de laquelle 29 détenus et 19 otages détenus par les prisonniers ont été tués lorsque les autorités de l'État ont écrasé le retx•Ilion dans un incendie de coups de feu. Le gouverneur a défendu son refus au motif qu'il s'agissait de son "meilleur jugement" et que cela n'aurait servi qu'à prolonger le soulèvement, mais les ennemis du gouverneur n'ont jamais oublié l'affaire - et ne l'ont jamais laissé l'oublier.

Critique, a eu une autre journée sur le terrain à piTi lorsque M. Rockefeller, vers la fin de son mandat, a piraté un dur que certains ont appelé Draconian – la révision des sanctions pour les vendeurs de stupéfiants condamnés.

Les amis proches et les notables politiques pourraient entrer dans la propre distribution du gouverneur comme chez lui sur le domaine ou dans son appartement en duplex, où ils pourraient admirer une peinture murale de Matisse que l'artiste, travaillant en France à partir d'un modèle réduit, a conçu pour s'adapter la cheminée du salon, ou un paysage abstrait que Fernand Léger est venu peindre à l'appartement


Aujourd'hui dans l'histoire : Rockefeller devient vice-président

Pensée pour aujourd'hui : « Pire que de ne pas réaliser les rêves de votre jeunesse, ce serait d'avoir été jeune et de n'avoir jamais rêvé du tout. -- Jean Genet (1910-1986).


Aujourd'hui, nous sommes le vendredi 19 décembre, le 353e jour de 2014. Il reste 12 jours dans l'année.


Le point culminant de l'histoire d'aujourd'hui :


Le 19 décembre 1974, Nelson A. Rockefeller a prêté serment en tant que 41e vice-président des États-Unis dans la salle du Sénat américain par le juge en chef Warren Burger sous les yeux du président Gerald R. Ford (dans une première pour le Sénat, le l'audience a été télévisée en direct).


En 1777, le général George Washington mena son armée d'environ 11 000 hommes à Valley Forge, en Pennsylvanie, pour camper pour l'hiver.


En 1813, les forces britanniques s'emparent du fort Niagara pendant la guerre de 1812.


En 1843, "A Christmas Carol", de Charles Dickens, a été publié pour la première fois en Angleterre.


En 1907, 239 travailleurs sont morts dans l'explosion d'une mine de charbon à Jacobs Creek, en Pennsylvanie.


En 1932, la British Broadcasting Corp. a commencé à émettre à l'étranger avec son Empire Service en Australie.


En 1946, la guerre éclate en Indochine alors que les troupes de Ho Chi Minh lancent des attaques généralisées contre les Français.


En 1950, le général Dwight D. Eisenhower a été nommé commandant des forces militaires de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord.


En 1961, l'ancien ambassadeur américain Joseph P. Kennedy Sr., 73 ans, a subi un accident vasculaire cérébral débilitant à Palm Beach, en Floride.


En 1972, Apollo 17 s'est abattu dans le Pacifique, mettant ainsi fin au programme Apollo d'alunissages habités.


En 1984, un feu de charbon à la mine Wilberg près d'Orangeville, dans l'Utah, tua 27 personnes. La Grande-Bretagne et la Chine ont signé un accord rendant Hong Kong à la souveraineté chinoise le 1er juillet 1997.


En 1986, Lawrence E. Walsh a été nommé conseiller indépendant pour enquêter sur l'affaire Iran-Contra.


En 1998, le président Bill Clinton a été destitué par la Chambre contrôlée par les républicains pour parjure et entrave à la justice (il a ensuite été acquitté par le Sénat).


Il y a dix ans : en Irak, des voitures piégées ont ravagé un cortège funèbre de Najaf et la principale gare routière de Karbala, tuant au moins 60 personnes et en blessant plus de 120 dans les deux villes saintes chiites. À Bagdad, trois responsables électoraux irakiens ont été tués par des insurgés, façon exécution. Le magazine Time a nommé le président George W. Bush personnalité de l'année pour la deuxième fois. La chanteuse d'opéra Renata Tebaldi est décédée à Saint-Marin à l'âge de 82 ans.


Il y a cinq ans : une conférence des Nations Unies sur le climat à Copenhague s'est terminée par un accord non contraignant pour montrer pendant deux semaines de débat et de frustration que l'accord avait été négocié par le président Barack Obama, qui a assisté à la conférence le dernier jour. Une tempête de neige a paralysé une grande partie de l'est des États-Unis lors du dernier week-end de magasinage des Fêtes.


Il y a un an : le détaillant discount Target a annoncé que les données connectées à environ 40 millions de comptes de cartes de crédit et de débit avaient été volées dans le cadre d'une violation qui a commencé au cours du week-end de Thanksgiving. Le plafond s'est partiellement effondré sur une salle comble à l'Apollo Theatre de Londres, blessant près de 80 personnes, dont sept grièvement. Al Goldstein, 77 ans, l'éditeur du magazine Screw qui a fait tomber les barrières légales contre la pornographie, est décédé à New York.


Anniversaires d'aujourd'hui : Le chanteur country Little Jimmy Dickens a 94 ans. L'actrice Cicely Tyson a 90 ans. L'ancien concurrent du jeu télévisé Herb Stempel a 88 ans. Le chanteur-musicien de rythme et de blues Maurice White (Terre, vent et feu) a 73 ans. L'ancien président sud-coréen Lee Myung-bak a 73 ans. L'actrice Elaine Joyce a 71 ans. L'acteur Tim Reid a 70 ans. Le paléontologue Richard E. Leakey a 70 ans. Le musicien John McEuen a 69 ans. La chanteuse Janie Fricke a 67 ans. Le musicien de jazz Lenny White a 65 ans. 54. L'actrice Jennifer Beals a 51 ans. L'acteur Scott Cohen a 50 ans. L'acteur Robert MacNaughton a 48 ans. Le magicien Criss Angel a 47 ans. Le musicien de rock Klaus Eichstadt (Ugly Kid Joe) a 47 ans. L'acteur Ken Marino a 46 ans. L'acteur Elvis Nolasco a 46 ans. Le musicien de rock Kevin Shepard a 46 ans. L'acteur Derek Webster a 46 ans. L'actrice Kristy Swanson a 45 ans. Le mannequin Tyson Beckford a 44 ans. L'actrice Amy Locane a 43 ans. Warren Sapp, membre du Temple de la renommée du football professionnel, a 42 ans. L'actrice Rosa Blasi a 42 ans. L'actrice Alyssa Milano a 42 ans. L'acteur Jake Gyllenhaal (JIH'-lihn-hahl) a 34 ans. L'actrice Marla So koloff a 34 ans. La rappeuse Lady Sovereign a 29 ans. L'acteur Iain de Caestecker (TV : "Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D") a 27 ans.


Pensée d'aujourd'hui : "Pire que de ne pas réaliser les rêves de votre jeunesse, ce serait d'avoir été jeune et de n'avoir jamais rêvé du tout." -- Jean Genet (1910-1986).


Rockefeller a prêté serment en tant que vice-président - HISTOIRE


Le 25e amendement ou l'amendement Rockefeller à la Constitution !!
(L'amendement proposé a été envoyé aux États le 6 juillet 1965 par le quatre-vingt-neuvième Congrès. Il a été ratifié le 10 février 1967).


Section 2

[Vacance du poste de vice-président.]

"Chaque fois qu'il y a un poste vacant au poste de vice-président, le président nomme un vice-président qui entrera en fonction après confirmation par un vote à la majorité des deux chambres du Congrès."

Dans l'article II de la Constitution, le vice-président suivait le président dans l'ordre de succession. Les rédacteurs de la Constitution ont déclaré que le CONGRES doit déclarer qui est le suivant après le vice-président :

"En cas de destitution du président de ses fonctions, de décès, de démission ou d'incapacité de s'acquitter des pouvoirs et fonctions dudit bureau, il en sera de même du vice-président, et le Congrès peut, par la loi, prévoir le cas de destitution, de décès, de démission ou d'incapacité, à la fois du président et du vice-président, déclarant quel officier agira alors en tant que président, et cet officier agira en conséquence, jusqu'à ce que l'invalidité soit supprimée ou qu'un président soit élu. »

(Cette clause entre parenthèses a été modifiée par les amendements XX et XXV)

UNE Loi sur la succession présidentielle de 1792 à condition qu'après le vice-président, les prochains fonctionnaires en ligne soient le président pro tempore (président) du Sénat et le président de la Chambre des représentants.

En 1886, cette loi sur les successions a été modifiée à nouveau pour faire du secrétaire d'État le suivant, suivi des autres secrétaires de cabinet dans l'ordre dans lequel leurs départements ont été créés. On voit ici la montée en puissance de L'argent du pétrole Rockefeller de changer la Constitution des États-Unis.

En 1947, le président Harry Truman changé la succession à ce qu'elle était au début à une exception près : Président de la Chambre a été mis DEVANT le président du Sénat.


La raison pour laquelle le président Truman a modifié la loi sur les successions en 1947 !!

Sumner Welles - un homosexuel violent et sinistre - a été contraint de démissionner en 1943. Il avait rempli le département d'État de ses pervers.

Nelson Rockefeller l'a remplacé en tant que Sous-secrétaire d'État. Nelson n'avait que 35 ans à l'époque. Son ambition brûlante était d'être président. Il lui suffisait de se faire nommer secrétaire d'État. Ce n'est pas grave puisqu'il PORTAIT le gouvernement de toute façon.

Ensuite, son copain, J. Edgar Hoover, pourrait utiliser son expertise pour assassiner. ou forcer le président et le vice-président à démissionner et hop. Le roi Nelson I.


Le président Truman a bloqué Rockefeller et sauvé le monde du désastre !!

Rockefeller a été mis en échec et mat dans sa tentative de voler la présidence - mais seulement pendant un certain temps. Il essaierait à nouveau d'utiliser la guerre du Vietnam et le assassinat du président Kennedy afin de modifier la Constitution afin de permettre au Président de désigner son successeur.


Le président des États-Unis est le commandant en chef des forces armées. Il est la SEULE personne qui a le pouvoir de lancer des armes nucléaires. Il est toujours suivi d'un officier militaire qui porte les codes de lancement ou le "football nucléaire" comme on l'appelle parfois.

Depuis bientôt 2 ans, sur rendez-vous uniquement, Nelson Rockefeller en tant que vice-président n'était qu'un battement de cœur de la présidence et le pouvoir de déclencher la troisième guerre mondiale. Alors qu'il était gouverneur de New York, Rockefeller a rendu visite au pape deux mois seulement avant l'assassinat, et il avait juste hâte d'effacer la Russie de la carte et de satisfaire Fatima pour sa "sainteté".

Les États-Unis n'avaient pas de vice-président du 12 avril 1945 au 20 janvier 1949, et le gouvernement fonctionnait sans encombre. Le Congrès n'a même pas PENSÉ à changer l'ordre de succession car Nelson n'était pas encore prêt à être NOMMÉ roi !!

Président Harry S. Truman a dit cela à propos de la succession présidentielle en 1944 lorsque le président Roosevelt est décédé subitement et qu'il est devenu président. Il n'avait pas de vice-président avant janvier 1949 :

"En raison du décès tragique de feu le Président, il m'appartient désormais de désigner la personne qui serait mon successeur immédiat en cas de décès ou d'incapacité d'agir.


Je ne pense pas que dans une démocratie ce pouvoir doive appartenir au chef de l'exécutif.


Dans la mesure du possible, la fonction de Président devrait être remplie par un officier électif. Il n'y a pas d'officier dans notre système de gouvernement, à part le président et le vice-président, qui ont été élus par tous les électeurs du pays.


Le président de la Chambre des représentants, qui est élu dans son propre district, est également élu président de la Chambre par un vote de tous les représentants de tous les habitants du pays. En conséquence, je crois que le président est le fonctionnaire du gouvernement fédéral, dont la sélection, à côté de celle du président et du vice-président, peut être considérée comme le plus précisément le peuple lui-même.

(Feerick, Le 25e amendement, p. 43).

L'amendement Rockefeller a été introduit après l'assassinat du président Kennedy

Président Kennedy était très populaire auprès du peuple et il aurait été élu pour un second mandat en 1964. Rockefeller n'allait laisser RIEN se mettre en travers de son chemin vers la Maison Blanche alors il a donné l'ordre d'assassiner Kennedy. Cela a été réalisé à Dallas, Texas, le 22 novembre 1963.

Nelson a rendu visite au pape deux mois seulement avant l'assassinat. Sans doute pour discuter des plans pour l'élimination de Kennedy et sa propre nomination en tant que premier ROI des États-Unis :

"A la fin de septembre (1963), non accompagné de Happy, Rockefeller se rendit à Rome pour une audience avec le pape, une circonstance des plus inhabituelles et pas entièrement exempte de connotations de relations publiques. Mais la situation déprimante (son récent divorce et son remariage) n'a pas entièrement changé"

(Rogers, Les folies de Rockefeller, p. 67)

Après l'assassinat du président Kennedy, son vice-président, Lyndon Johnson, est devenu président. Johnson a couru pour le président en 1964 et a été facilement réélu.


Rockefeller a fait amender la Constitution pour forcer son entrée à la Maison Blanche !!

En 1962, Rockefeller a divorcé de sa femme de plus de 30 ans et en 1963, il a épousé une femme beaucoup plus jeune. Cela a encore plus aliéné les électrices du pays.

Le prince héritier Nelson s'est rendu compte que même s'il possédait le pays, ses serfs ne voulaient pas voter pour lui. Il n'a jamais pu atteindre la Maison Blanche par les urnes et cela n'a laissé qu'une prise de contrôle militaire. ou une NOMINATION au poste.

De toute évidence, il a exclu une prise de contrôle militaire à ce moment-là car il a ordonné une modification de la Constitution concernant la succession. Ce n'était pas un problème pour Rockefeller. Cela nécessitait juste de SOUDURER les deux tiers du Sénat et de la Chambre des représentants et au moins 38 États !!

Sénateur Birch Bayh (1928 ---)


Sénateur Bouleau Bayh de l'Indiana a été utilisé pour introduire l'amendement Rockefeller pour le roi. Il n'avait que 36 ans et les sénateurs juniors étaient censés être vus et non entendus.

Certains de ses aînés étaient assez vieux pour être son grand-père, comme le président de la Chambre fossile John McCormack du Massachusetts. En ce qui concerne l'argent Rockefeller, l'âge ne fait aucune différence. Bayh a reçu beaucoup d'aide de l'American Bar Association et de la New York Bar Association.

Bayh consultait fréquemment son patron Nelson sur les progrès de son amendement :

"Après que le professeur Hyman eut terminé son témoignage, j'ai demandé qu'une proposition globale du gouverneur de New York, Nelson Rockefeller, soit incluse dans le dossier. Même si cette proposition s'écartait nettement de notre consensus, j'ai eu quelques regrets qu'elle ait dû être présentée par écrit, et non en personne.

Le gouverneur aurait été un témoin prestigieux, attirant à nos audiences une grande partie de l'attention de la presse dont je sentais que nous avions besoin pour garder notre travail sous les yeux du public. Auparavant, Ken Keating, en tant que sénateur de New York, m'avait approché pour suggérer que son gouverneur témoigne en personne, car il était éminemment qualifié pour le faire puisque lui et son personnel avaient étudié longuement et en profondeur les problèmes d'invalidité et de succession"

(À un battement de cœur, Birch Bayh, p. 73)

En effet, les Rockefeller prévoyaient de voler la présidence depuis très longtemps. Au moins depuis que la Standard Oil Co. a été constituée en 1870 et que les premiers millions volés ont commencé à affluer dans leurs coffres.


Le 25e amendement ou l'amendement Rockefeller à la Constitution !!
(L'amendement proposé a été envoyé aux États le 6 juillet 1965 par le quatre-vingt-neuvième Congrès. Il a été ratifié le 10 février 1967).

Section 2
[Vacance du poste de vice-président.]

"Chaque fois qu'il y a un poste vacant au poste de vice-président, le président nomme un vice-président qui entrera en fonction après confirmation par un vote à la majorité des deux chambres du Congrès."

L'amendement n'a même pas été mentionné dans la presse !!

La puissance de la presse contrôlée Rockefeller est la plus évidente dans ce cas. Aucune mention de l'amendement n'est apparue dans le New York Times jusqu'à longtemps après l'adoption de l'amendement. Il en va de même pour tous les autres « journaux » détenus et contrôlés par Rockefeller dans le pays. La guerre du Vietnam faisait rage à cette époque, et TOUT LE MONDE était distrait par toutes les mauvaises nouvelles venant de ce pays.

Président Lyndon Baines Johnson officie lors d'une cérémonie à la Maison Blanche témoin de la ratification de la Vingt-cinquième amendement à la Constitution des États-Unis le 23 février 1967.

Debout, de gauche à droite :

Membre du Congrès William McCulloch Sénateur Birch Bayh Président du Sénat pro tempore Carl Hoyden

Vice-président Hubert H. Humphrey Membre du Congrès Emanuel Celler Président de la Chambre John McCormack.

Lawson Knott, administrateur des services généraux et président Johnson.


Rockefeller a utilisé le 25e amendement pour se nommer vice-président !!

L'élection présidentielle de 1968

Président Nixon (1913-1994).
Président de 1969 à 1974.

Nixon a refusé de nommer Rocky comme son vice-président et a nommé gréco-américain Spiro Agnew au lieu. Il savait probablement qu'avoir Rockefeller comme vice-président soupirait son propre arrêt de mort.

Le vice-président a été contraint de démissionner en 1974 à cause de fausses accusations portées par l'IRS contrôlé par Rockefeller.

La démission forcée de Spiro Agnew a laissé un poste vacant pour le poste de vice-président. C'était l'opportunité que Rockefeller attendait. La vice-présidence n'était qu'un battement de cœur de la présidence et sa nomination appartenait au président Nixon. Nixon l'a doublé et a nommé Gerald Ford à la place.

Cette décision a coûté au président Nixon sa présidence.


Rockefeller était derrière le Watergate

Rockefeller était à l'origine du scandale appelé Watergate qui a forcé Nixon à démissionner. Son homme à la Maison Blanche était secrétaire d'État Henri Kissinger.

Premièrement, le vice-président de Nixon, Spiro Agnew, a été contraint de démissionner et Nixon a nommé Ford comme son vice-président. Ce fut la première utilisation de l'amendement Rockefeller récemment adopté.

Après la nomination de Ford en tant que vice-président, Nixon a été contraint de démissionner sur Watergate, puis Ford est devenu président sur nomination uniquement. Ford n'a pas convoité la présidence comme Rockefeller et il a été victime des événements rapides pour faire de Rockefeller président sur rendez-vous uniquement.


Président Gerald Ford, président du MIRACLE!!

Le président Ford était un président miraculeux parce qu'à chaque fois qu'il sortait de la Maison Blanche, quelqu'un lui tirait dessus, mais par la grâce de Dieu, il a survécu à toutes les tentatives d'assassinat.

Président Gerald Ford (1913-2006).
(Président des États-Unis du 9 août 1974 au 20 janvier 1977).

Rockefeller a prêté serment en tant que vice-président le 19 décembre 1974. Il n'était plus qu'à un battement de cœur de son ambition de toujours d'être roi des États-Unis.

Rockefeller dans le bureau ovale de la Maison Blanche avec le président Ford et Kissinger.

Rockefeller n'était en effet qu'à un battement de cœur de la présidence lorsqu'il était vice-président du président Ford.


Le président Ford avait une CIBLE sur le dos après avoir été nommé vice-président de Rockefeller !!

Au choc de sa famille et de la nation, deux femmes (en civil Rockefeller contrôlé CIA agents) a tenté de tuer le président Ford lors d'incidents distincts en septembre 1975. Le 5 septembre, alors que Ford accueillait des sympathisants à l'extérieur de l'hôtel Senator à Sacramento, en Californie, Lynette "Squeaky" Fromme, âgé de vingt-six ans, un disciple du meurtrier de masse Charles Manson, a nivelé un Colt .45 à Ford et a appuyé sur la détente à bout portant.

L'arme a raté le coup et Fromme a été plaquée au sol avant qu'elle ne puisse tirer un deuxième coup.

Deux semaines plus tard à San Francisco, le 22 septembre, Sara Jane Moore, âgée de quarante-cinq ans, ancienne informatrice du FBI, a tiré avec un revolver .38 sur Ford. Le tir a raté Ford de quelques mètres parce qu'un passant avait gâché sa visée.

Les deux femmes ont été condamnées en vertu de la loi de 1965 faisant de la tentative d'assassinat du président un délit fédéral passible de la réclusion à perpétuité.

Activité suite à l'attentat à la vie du président Ford par Lynette "Squeaky" Fromme, à Sacramento, Californie, le 5 septembre 1975.

Notre grand Dieu annulé ces 2 tentatives malveillantes d'assassiner le président afin Nelson Rockefeller a lancé sa dernière attaque meurtrière. C'était la peur de la grippe porcine de 1976.

Agression contre le président des États-Unis avec une arme MORTELLE offerte par la Rockefeller Medical Inquisition. Il a reçu l'aiguille EMPOISONNEE devant une audience télévisée nationale le 11 octobre 1976.

Rockefeller "priait" pour qu'il meure ou qu'il soit frappé d'incapacité, puis qu'il soit président à vie. Remercier Dieu qu'il a annulé ce complot meurtrier de Rome et de Rockefeller contre le peuple et la Constitution :

"Une simple coïncidence peut être dommageable. Cela s'est produit lors de la malheureuse campagne de vaccination contre la grippe porcine organisée en 1976 pour protéger les Américains contre ce que l'on croyait être une souche de grippe extrêmement dangereuse. Trois personnes âgées, toutes des patients cardiaques, sont mortes un jour (11 octobre) après avoir reçu des coups de feu dans une clinique de Pittsburgh. Les experts ont conclu que le vaccin n'était pas responsable, mais il a fallu que le président Gerald Ford et sa famille se fassent vacciner contre la grippe porcine à la télévision nationale pour rétablir la confiance dans le programme – et même alors seulement pendant un certain temps. »

(Washington Post, samedi 14 décembre 2002, p. A01)


Notes de l'éditeur

Président Johnson B. Johnson envoyé au Congrès le 28 janvier 1965, un message spécial demandant que le Congrès amende la Constitution :

  1. pourvoir à l'exécution des fonctions du président pendant l'incapacité présidentielle et pour pourvoir à une vacance au poste de vice-président

  2. réformer le système électoral

Tous les États sauf 3 - la Géorgie, le Dakota du Nord et la Caroline du Sud - ont adopté le 25e amendement.

Arkansas Alaska Arizona, Alabama Californie Colorado
Connecticut Delaware Floride Hawaii Indiana Idaho
Iowa Illinois Kansas Kentucky Louisiane Minnesota
Maryland Mississippi Missouri Maine Massachusetts Michigan
Montana New Hampshire Nouveau Mexique New York New Jersey Nebraska
Nevada Caroline du Nord Oklahoma Oregon Ohio Pennsylvanie
Rhode Island Dakota du Sud Tennessee Texas Utah Vermont
Virginie Wyoming Washington Virginie-Occidentale Wisconsin


La ratification a été achevée le 10 février 1967.


Le SEUL Rockefeller à avoir atteint la Maison Blanche est le président Bill Clinton, le fils de Winthrop Rockefeller

Remercier Dieu que le SEUL Rockefeller à avoir atteint les Blancs jusqu'à présent est William Jefferson Clinton - les fils de Winthrop Rockefeller!!

Imaginez le poids financier qu'il faut pour faire adopter un amendement constitutionnel. Cela nécessite un contrôle total du Sénat, de la Chambre des représentants et de la plupart des 50 États. Lors de l'audience du Sénat pour la nomination de Nelson en 1974, diverses tentatives ont été faites pour estimer les milliards Rockefeller. Aucun ne s'en est même approché. Un chiffre qui a été mentionné était 70 milliards de dollars.

Semaine d'actualités (appartenant à Rockefeller) dit que la fortune était "au-delà du calcul".

Allen, Gary. Le dossier Rockefeller. '76 Press, Seal Beach, Californie, 1976.

Bayh, Bouleau. Un battement de coeur loin. The Bobbs-Merrill Co., Indianapolis et New York, 1968.

Feerick, John D. De Failing Hands : L'histoire de la succession présidentielle. Fordham University Press, New York, 1965.

Feerick, John, D.Le vingt-cinquième amendement, son historique complet et sa première application. Fordham University Press, New York, 1976.

Josephson, Emmanuel. La conspiration de la Réserve fédérale et les Rockefellers. Chedney Press, New York, 1968.

Kramer, Michael, & Roberts, Sam. I Never Wanted to be Vice President of Anything, An Investigative Biography of Nelson Rockefeller. Basic Books, New York, 1976.

Rogers, William. Rockefeller's Follies: An Unauthorized View of Nelson A. Rockefeller. Stein & Day, New York, 1966.

Sobel, Lester (Editor). Presidential Succession, Ford, Rockefeller & the 25th Amendment. Facts on File, New York, 1975.


Rockefeller assumes VP duties

WASHINGTON -- Nelson A. Rockefeller was late for work today in his first day as vice president but quickly took over the duties of his sole constitutional job -- presiding in the Senate.

Rockefeller, sworn in Thursday night as the nation's 41st vice president, arrived several minutes after the Senate opened its doors at 9 a.m. EST, apparently a victim of the morning traffic jam in Washington.

Carrying a black leather copy of the Senate rules, the former New York governor was greeted by GOP leaders Hugh Scott and Robert Griffin and Assistant Democratic leader Robert Byrd went through the formalities of opening the Senate.

Rockefeller then took over the presiding officer's chair from Sen. Thomas Mclntyre, DN. H., who was filling in.

He listened to Scott complain that Congress has been passing too many laws and should take time to review what it has done before embarking on more legislation. Byrd gave a synopsis of the accomplishments of the last session of 93rd Congress.

Scott, before the Senate began its last day of the session, told reporters that "the things he (Rockefeller) is called upon to do he will do exceedingly well."

Scott said that one of Rockefeller's key abilities is "attracting talented people" into government "and that's what we need.

"At last we're playing with a the 41st vice president, full deck," Scott said, referring to the four months during which the nation was without a vice president.

There were indications during the swearing-in ceremony Thursday night that Rockefeller would be the most active vice president in history. He pledged to help President Ford deal with the country's worsening economy.

The televised ceremony came two hours after the House voted 287-128 to confirm him as the 41st vice president.

For Rockefeller, 66, it was the end of a four-month political battle that has brought him the closest he has ever come to the presidency, which he tried three times to gain but failed.

For Ford, who has come under severe criticism for his handling of the economy, there was the hope that Rockefeller would be able to bring new talent and a fresh approach to the problems of inflation and recession.

Ford reportedly was considering appointing Rockefeller to head a new Domestic Policy Board designed to chart a new course for the administration on the economy.

He has said Rockefeller will be "a full working partner" In his administration.

Many members of Congress said they voted for Rockefeller's confirmation because they felt his ability to attract talented people into government would help Ford as President.

A few believe Rockefeller will turn out to be an "acting president" under Ford.

"This is a period In which our country faces tremendous difficulties," the former New York governor told members of Congress who crowded in to watch the swearing-in, the first event ever televised in the Senate chamber.

"But there is nothing wrong with America that Americans cannot right," Rockefeller said.


Contenu

Nelson was born to the very wealthy Rockefeller Family. Nelsons father (John D. Rockefeller Jr.) married Abby Aldrich Rockefeller (Nelson's mother) in 1901, 7 years before Nelsons birth. Abby was the daughter of Nelson W. Aldrich, who was a civil war veteran, Representative and Senator from Rhode Island.

Nelson was born on July 8th 1908 in Bar Harbor Maine. He was the second son of John. For Nelsons early years he went to school at Lincoln School in New York. Nelson Graduated college in 1930. Most of Nelsons following years were filled with him being employed in multiple family jobs.

Early Political Years

Before gaining any political offices Nelson was able to become fluent in Spanish. Because of Nelsons fluency in Spanish and his pressure on Roosevelt he was hired by the Administration and became the Coordinator of inter American Affairs.


Nelson Rockefeller – Vice Presidential Nomination (1974)

The original Constitution provided no mechanism for choosing a new Vice President in the event of the incumbent’s death or resignation. The current arrangement, that the President may nominate a new Vice President whenever a vacancy occurs, didn’t exist until the Twenty-Fifth Amendment was ratified in 1967 shortly after the Kennedy assassination. Sixteen of the thirty-seven pre-25th Amendment Vice Presidents (43%) either died in office, resigned, or succeeded a dead president. Of VPs 4 (George Clinton) through 21 (Thomas Hendricks), ten of them (56%) didn’t complete their terms. Some of these vacancies were remarkably long: the United States had no Vice President from November 23, 1814 to March 4, 1817 April 4, 1841 to March 4, 1845 July 9, 1850 to March 4, 1853 April 18, 1853 to March 4, 1857 April 15, 1865 to March 4, 1869 September 19, 1881 to March 4, 1885 November 25, 1885 to March 4, 1889 September 14, 1901 to March 4, 1905 and April 12, 1945 to January 20, 1949.

Section 2 of the Twenty-Fifth Amendment—that “[w]henever there is a vacancy in the office of the Vice President, the President shall nominate a Vice President who shall take office upon confirmation by a majority vote of both Houses”—has been invoked only twice in its short history. Richard Nixon nominated Congressman Gerald Ford to the office after Spiro Agnew resigned rather than endure impeachment proceedings (too bad for those of us who wonder whether Agnew would have attempted to preside over his own impeachment trial as President of the Senate). And eleven days after Ford succeeded his own nominator as president, he nominated Nelson Rockefeller of New York to be Vice President:

Although explaining to Ford that he was “just not built for standby equipment,” he eventually consented to the nomination. “It was entirely a question of there being a Constitutional crisis and a crisis of confidence on the part of the American people. . . . I felt there was a duty incumbent on any American who could do anything that would contribute to a restoration of confidence in the democratic process and in the integrity of government.” He was sworn in as Vice President on December 19, 1974, after four months of confirmation hearings. That process produced an interesting report, “Probing the Rockefeller Fortune.” (Occupy One Observatory Circle!)

Other than the passage of ordinary legislation and the proposal of constitutional amendments, the vice-presidential confirmation power represents one of only two ways in which both houses of Congress may act jointly on the same question. The other is also found in the Twenty-Fifth Amendment (Section 4): the Vice President becomes acting President if two-thirds of both houses of Congress determine (within certain temporal constraints) that the President is “unable to discharge the powers and duties of his office.”


Rockefeller sworn in as vice president, Dec. 19, 1974

On this day in 1974, Nelson Rockefeller, a former 14-year governor of New York and a dynastic scion of one of the nation’s wealthiest families, was sworn in as the 41st vice president of the United States after being confirmed by Congress.

President Gerald Ford had nominated Rockefeller for the post four months earlier. Ford, also a recently appointed vice president, acted on the Rockefeller appointment 11 days after President Richard Nixon had resigned in disgrace on Aug. 9 as a consequence of the Watergate scandal.

Although he had said he was “just not built for standby equipment,” Rockefeller accepted the nomination. “It was entirely a question of there being a constitutional crisis and a crisis of confidence on the part of the American people,” Rockefeller said. “I felt there was a duty incumbent on any American who could do anything that would contribute to a restoration of confidence in the democratic process and in the integrity of government.”

In November 1975, Rockefeller told Ford that he did not want to be his running mate in 1976 since “I didn’t come down [to Washington] to get caught up in party squabbles, which only make it more difficult for the president in a very difficult time.”

Ford, a moderate Republican from Michigan, acceded to pressure from GOP conservatives by elevating Sen. Bob Dole (R-Kan.) to the ticket. Ford remains, 36 years later, the last president to not have his vice president as his running mate.

Ford later said not choosing Rockefeller was one of the biggest political mistakes he ever made. With Dole on the ticket, Ford narrowly lost to Jimmy Carter, a former Georgia Democratic governor.

SOURCE: “THE IMPERIAL ROCKEFELLER: A BIOGRAPHY OF NELSON A. ROCKEFELLER,” BY JOSEPH PERSICO (1982)


Contenu

The Senate approved the nomination of Nelson Rockefeller on December 10, 1974 by a vote of 90 to 7. [4] The following week, on December 19, the House of Representatives gave its approval, 287 to 128. [5]

1974 U.S. Senate
Vice presidential
confirmation vote:
Fête Total votes
Démocratique Républicain Conservative Indépendant
Oui 52 36 1 1 90 ( 92.8%)
Non 4 3 0 0 7 ( 7.2%)
Result: Confirmed
1974 U.S. House
Vice presidential
confirmation vote:
Fête Total votes
Démocratique Républicain
Oui 134 153 287 ( 69.2%)
Non 98 30 128 ( 30.8%)
Result: Confirmed

  1. ^ Glass, Andrew (19 December 2012). "Rockefeller sworn in as vice president, Dec. 19, 1974". Politico . Retrieved 5 October 2015 .
  2. ^
  3. Kincade, Vance (2000). Heirs Apparent: Solving the Vice Presidential Dilemma. Greenwood Publishing Group. p. 35. ISBN9780275968663 . Retrieved 5 October 2015 .
  4. ^ unebc
  5. "Nelson Aldrich Rockefeller, 41st Vice President (1974-1977)". US Senate. US Senate . Retrieved 5 October 2015 .
  6. ^
  7. "To confirm the nomination of Nelson A. Rockefeller to be Vice-President of the U.S."govtrack.us. U.S. Senate–December 10, 1974 . Retrieved February 12, 2019 .
  8. ^
  9. "To agree to H.Res. 1511, confirming Nelson A. Rockefeller as Vice President of the United States". govtrack.us. U.S. House–December 19, 1974 . Retrieved February 12, 2019 .
    , Ron Nessen Papers at the Gerald R. Ford Presidential Library. , YouTube.
  • United States Congress. "1974 United States vice presidential confirmation (id: R000363)". Biographical Directory of the United States Congress. , Contains details on the collection of public and private papers available to researchers at the Center.

This article related to the politics of the United States is a stub. Vous pouvez aider Wikipedia en l'étendant.


Nelson Rockefeller

Nelson Aldrich Rockefeller was the third son of John D. Rockefeller Jr. and the grandson of the founder of Standard Oil. He was active in philanthropy and art collecting, but he is best remembered as the first of the Rockefellers to successfully enter elective politics. Rockefeller, born in Bar Harbor, Maine, on July 8, 1908, was named after his maternal grandfather, Rhode Island Senator Nelson W. Aldrich. From an early age, Nelson was the leader of his four brothers and one sister: Abby Rockefeller Mauzé, John Davison Rockefeller III, Laurance Spelman Rockefeller, Winthrop Rockefeller, and David Rockefeller. He attended school in New York City and graduated from Dartmouth College in Hanover, New Hampshire, in 1930. His parents, Rockefeller Jr. and Abby Greene Aldrich, were active in art collecting, and Nelson quickly gained a role in promoting the work of new American artists in the Museum of Modern Art in mid-town Manhattan, New York. It led to an immediate controversy when one of the murals depicted big American capitalists, including a Rockefeller, as gangsters like Al Capone. Nelson kept the art but displayed it as inconspicuously as possible. During the World War II years, Rockefeller took positions with the State Department and focused on Latin American affairs. Afterward, he chaired the International Development Advisory Board, which was part of Truman's Point Four Program. The purpose of the Point Four Program was to give technical assistance in education, public health, industry, and especially agriculture, to developing nations to lessen their chances of being overtaken by communism. He also returned to the management of Rockefeller philanthropic interests. With the election of Dwight D. Eisenhower as President, Rockefeller returned to Washington, D.C., and served as chair of the President's Advisory Committee on Government Organization, and later as a Department of Health, Education and Welfare undersecretary. In 1958, he won the New York governorship as a Republican, a position he held from 1959 to 1973. Governor Rockefeller engaged in such large building projects as converting the State University of New York into the largest public higher education system in the United States and such major highways as the Long Island, the Southern Tier, the Adirondack, and Interstate Eight, which advanced New York State’s road transportation. He also established the toughest anti-drug laws in the country regarding the possession and sale of cocaine and heroine, some of which remain on the books. As a part of his liberal plans, he created more low-income housing, with unprecedented power given to the New York State Urban Development Corporation, which could override local zoning, condemn property, and develop creative financing schemes to carry out desired development. To pay for those building projects, Rockefeller established approximately 230 public-benefit authorities like the U.D.C., which issued bonds with a higher interest rate than what the state would have charged. He also raised the minimum wage for workers higher than in any other state at the time. He managed to increase the state budget from $2.04 billion in 1959-60 to $8.8 billion in 1973-74 when he left office, during a time of overall state economic decline. In 1961, Rockefeller's most promising son and cum laude Harvard graduate, Michael, was lost while attempting to reach remote villages in his native catamaran in the interior of Papua, New Guinea, at age 23. When Michael encountered rough water, he decided to swim ashore for help. Nelson organized an extensive search but his son was never found. Rockefeller unsuccessfully campaigned for the presidency in 1960, 1964, and 1968 but when Richard M. Nixon resigned the presidency in 1974, he came the closest he would in his public career of reaching the highest political office. Vice President Gerald Ford became President, under the provisions of the Twenty-fifth Amendment to the Constitution, and was required to designate a replacement for the office of Vice President. He chose Nelson Rockefeller, who was sworn in on December 19, 1974, and served until the end of Ford’s term in January, 1977. He died on January 26, 1979 of a heart attack and was cremated soon after. His ashes were buried at the family estate in Pocantico Hills, New York. He was said to have been worth $1 billion at the time of his death. Rockefeller was considered one of the leaders of the moderate wing of the Republican Party, and is hailed as an example of one of the outstanding figures of the 񓟈s and 1970s Republican" movement. Republicans who hold similar views to his are often called "Rockefeller Republicans."


Voir la vidéo: The Rockefeller Foundation Dreaming the Future of Health, Dr. Judith Rodin and David Rockefeller, Jr